Ichimoku Kinko Hyo : l’indicateur ultime ?

Ichimoku Kinko Hyo est le nom d’un indicateur d’analyse technique, probablement l’un des plus complets. Ichimoku : l’indicateur ultime ?

Ichimoku

Comme vous pouvez le deviner, cet indicateur est d’origine japonais : Ichimoku signifiant « coup d’oeil », Kinko « équilibre » et Hyo « courbe » en japonais. En français, Ichimoku Kinko Hyo peut donc se traduire par « équilibre d’une courbe en un coup d’oeil ».

Ichimoku Kinki Hyo n’est pas vraiment un indicateur technique mais plutôt un ensemble d’indicateurs techniques, on parlera donc plutôt de « méthode Ichimoku ».

Comment est construite la méthode Ichimoku ?

Voici les 5 indicateurs de la méthode :

  • Tenkan
  • Kijun
  • Chikou
  • Senkou A
  • Senkou B

Nous allons tout de suite les présenter pour que vous compreniez comment marche cette méthode :

Pour information, j’ai gardé pour mes explications, les réglages d’origine : 9/26/52.

Indicateur Ichimoku #1 : Tenkan

Le Tenkan est tout simplement la valeur moyenne sur les 9 dernières périodes.

Tenkan = (Plus haut sur 9 périodes + Plus bas sur 9 périodes) / 2

La méthode s’applique avec les chandeliers japonais. On prend le point le plus bas atteint par une mèche sur les 9 dernières périodes et on prend également le plus haut atteint par une mèche sur les 9 dernières périodes.

Attention : le point le plus haut/bas n’est pas forcément atteint aux extrémités de la période. Le point le plus bas peut être sur la dernière bougie et le point le plus haut sur la bougie du millieu.

Un exemple avec l’action Apple :

Ichimoku Tenkan

Le point le plus bas sur les 9 derniers jours : 107,50

Le point le plus haut sur les 9 dernier jours : 112,75

Point Tenkan = (107,5 + 112,75) / 2 = 110,125

Ce point est calculé tous les jours, ce qui nous donne la courbe Tenkan.

Indicateur Ichimoku #2 : Kijun

Les réglages de base de la méthode Ichimoku sont 9/26/52. Le premier indicateur (Tenkan) se calcule sur une période de 9 jours. Le deuxième indicateur (Kijun) se calcule de la même manière que le premier, la seule différence est la période : 26 jours.

Toujours avec l’action Apple :

Ichimoku Kijun

Le point le plus bas sur les 26 derniers jours : 107,40

Le point le plus haut sur les 26 dernier jours : 117

Point Kijun = (107,40 + 117) / 2 = 112,2

Ce point est calculé tous les jours, ce qui nous donne la courbe Kijun.

Indicateur Ichimoku #3 : Chikou

Le chikou est le dernier prix de clôture projeté 26 périodes en arrière. Cela forme une courbe des derniers prix de cloture avec un décalage de 26 périodes.

Indicateur Ichimoku #4 : Senkou A

Le Senkou A est la moyenne du Tenkan et du Kijun projetée 26 périodes en avant.

Pour l’exemple d’Apple :

Tenkan : 110,125

Kijun : 112,2

Senkou A = (110,125 + 112,2) / 2 = 111,16

Ce point est représenté sur le graphique, 26 périodes en avant. Il est calculé de nouveau tous les jours, ce qui forme une courbe.

Indicateur Ichimoku #5 : Senkou B

Le Senkou B se calcule comme les deux premiers paramètres : le Tenkan et le Kijun. Pour le premier, on prend 9 périodes, pour le deuxième 26 périodes et pour le dernier (Senkou B), on prend 52 périodes.

9/26/52 correspondent aux paramètres de base de la méthode Ichimoku, vous pouvez bien entendu les modifier.

Toujours Apple (la partie gauche barrée en rouge est située en dehors de la période de 52 jours) :

Ichimoku Senkou B

Le point le plus bas sur les 52 derniers jours : 92

Le point le plus haut sur les 52 dernier jours : 122,09

Senkou B = (92 + 122,09) / 2 = 107,045

Contrairement au Tenkan et au Kijun, le Senkou B est projeté 26 jours en avant.

Senkou A + Senkou B = Nuage Ichimoku

Il y a un Senkou A et un Senkou B pour une bonne raison : ces deux indicateurs (projetés 26 périodes en avant) forment ce qu’on appelle le Nuage Ichimoku.

La méthode Ichimoku en images

Voici la méthode Ichimoku complète en image :

Ichimoku

Pour le code couleur de StockCharts.com :

  • Courbe bleue : indicateur #1 Tenkan
  • Courbe rouge : indicateur #2 Kijun
  • Courbe verte : indicateur #3 Chikou
  • Nuage ichimoku rouge : Senkou B > Senkou A
  • Nuage ichimoku vert : Senkou A > Senkou B

Vous avez compris comment était construite la méthode Ichimoku, maintenant passons à la partie la plus importante : l’interprétation.

Comment utiliser Ichimoku Kinko Hyo ?

Interpréter la méthode ichimoku est un art. Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose, ce serait celle-ci :

  • Prix > Nuage ichimoku = Tendance haussière
  • Prix < Nuage ichimoku = Tendance baissière

Quand le prix passe au-dessus du nuage : il faut acheter. Quand le prix passe en-dessous du Nuage Ichimoku : il faut vendre.

Sur le principe, c’est simple mais les autres indicateurs vont nous servir pour confirmer et renforcer ces tendances.

La deuxième chose à interpréter est la relation Chikou par rapport au prix. La dernière chose à interpréter est la relation Tenkan/Kijun.

D’une manière générale, vous devez regarder la méthode Ichimoku dans cet ordre :

  • Nuage ichimoku/prix, qualité de l’analyse +++
  • Chikou/prix, qualité de l’analyse ++
  • Tenkan/Kijun, qualité de l’analyse +

Si le Nuage ichimoku/prix vous indique une tendance haussière, regardez si cela est confirmé par la relation Chikou/prix. Si oui, confirmez une deuxième fois par la relation Tenkan/Kijun.

  • Si vous avez les trois qui vous indique la même tendance : elle est très puissante,
  • Si n’avez que les deux premiers : elle est un peu moyenne,
  • Si n’avez que le premier : la tendance est faible voire inexistante.

Analyse #1 : Nuage ichimoku/prix (+++)

Je l’ai déjà dit, la première chose à regarder :

  • Prix > Nuage ichimoku = Tendance haussière
  • Prix < Nuage ichimoku = Tendance baissière

Tendance haussière :

Ichimoku haussier

Tendance baissière :

Ichimoku baissier

Analyse #2 : Chikou/prix (++)

Cette deuxième analyse doit servir à confirmer la première :

  • Prix > Chikou = confirmation de la tendance baissière
  • Prix < Chikou = confirmation de la tendance haussière

D’une manière générale, la courbe Chikou doit être à l’extérieur pour confirmer la tendance. A noter que les croisements entre les prix et la courbe Chikou peuvent servir de points d’achat et de vente.

Reprenons nos deux exemples précédents :

Tendance haussière (la courbe Chikou est en vert) :

Ichimoku haussier 2

Tendance baissière (la courbe Chikou est en vert) :

Ichimoku baissier 2

Analyse #3 : Tenkan/Kijun (+)

Dernière chose à regarder : la relation entre la courbe Tenkan et la courbe Kijun.

Tendance haussière : Prix > Nuage et Chikou > prix

  • Courbe Tenkan > Courbe Kijun = Confirmation de la tendance haussière
  • Courbe Tenkan < Courbe Kijun = Infirmation de la tendance haussière

Tendance baissière : Prix < Nuage et Chikou < prix

  • Courbe Tenkan < Courbe Kijun = Confirmation de la tendance baissière
  • Courbe Tenkan > Courbe Kijun = Infirmation de la tendance baissière

Les croisements de ces deux courbes servent de point d’entrée et de sortie.

Reprenons nos deux exemples :

Tendance haussière :

Ichimoku haussier 3

Tendance baissière :

Ichimoku baissier 3

Comment utiliser Ichimoku Kinko Hyo : synthèse

Tendance haussière forte :

  • Prix au-dessus du Nuage Ichimoku (OK)
  • Chikou au-dessus du prix (OK)
  • Tenkan > Kijun (OK)

Tendance haussière moyenne :

  • Prix au-dessus du Nuage Ichimoku (OK)
  • Chikou au-dessus du prix (OK)
  • Tenkan < Kijun (Pas OK)

Tendance haussière faible :

  • Prix en-dessous du Nuage Ichimoku (OK)
  • Chikou en-dessous du prix (Pas OK)

Absence de tendance :

  • Prix dans le Nuage Ichimoku (Pas OK)

Tendance baissière faible :

  • Prix en-dessous du Nuage Ichimoku (OK)
  • Chikou au-dessus du prix (Pas OK)

Tendance baissière moyenne :

  • Prix en-dessous du Nuage Ichimoku (OK)
  • Chikou en-dessous du prix (OK)
  • Tenkan > Kijun (Pas OK)

Tendance baissière forte :

  • Prix en-dessus du Nuage Ichimoku (OK)
  • Chikou en-dessous du prix (OK)
  • Tenkan < Kijun (OK)

Je vous conseille, surtout si vous débutant d’investir uniquement dans des situations de tendance forte. Les demi-tendances sont réservées aux personnes qui sont prêtes à prendre plus de risques.

Ichimoku Kinko Hyo : synthèse

Vous l’aurez compris, la méthode Ichimoku Kinko Hyo est ultra-complète. Elle vous permet :

  • D’identifier des points d’entrée et de sortie
  • D’identifier des tendances
  • D’identifier la puissance de cette tendance

 A vous de jouer !

Avez-vous tout compris ? Utilisez-vous la méthode Ichimoku Kinko Hyo ? 

Un commentaire pour “Ichimoku Kinko Hyo : l’indicateur ultime ?

  1. Michel de Trading-Attitude dit :

    Michi Moku pour cet article. Cet indicateur est bien pour avoir une tendance sur le long terme. Là où cela coince un peu c’est sur le court terme et quand il n’y a pas de tendance.

    J’avais prévu de faire un article sur lui, et c’est encore dans les cartons…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*